logo

Les balcons

Tout comme la toiture et les autres composantes extérieures de votre maison, les balcons sont exposés aux intempéries, en plus d’être soumis à une circulation intense. Sans un entretien minimum, leurs surfaces peuvent mal vieillir ou vieillir prématurément. Pour les balcons de béton, il faut absolument éviter l’usage des sels de déglaçage et des produits similaires.


En effet, ces substances peuvent endommager leur surface.
Par la suite, l’eau résultant de la fonte de la glace pénètre dans le béton et le fait éclater sous l’effet des cycles de gel et de dégel. Il est donc fortement recommandé d’utiliser du sable ou du gravier fin.

Si des fissures capillaires apparaissent en surface, on peut empêcher l’eau de s’y infiltrer en appliquant un scellant approprié.

Les balcons de bois ont la vie tout aussi dure. Il faut donc leur appliquer périodiquement de la teinture ou de la peinture, de façon à bien protéger les composantes.


Le dégagement sous les balcons de bois et de béton

Sous l’effet du gel, certains types de sol gonflent et peuvent causer des dommages importants à votre balcon.

Il faut donc éviter de combler les espaces laissés sous les balcons préfabriqués et sous la dernière marche du balcon de béton. Le dégagement requis est d’au moins 3 pouces (75 mm).


Conseil pratique

Il faut contrôler attentivement les travaux de pose ou d’installation de pavés imbriqués lors de la réalisation de l’aménagement paysager pour s’assurer qu’aucun élément ne soit inséré sous le balcon ou la dernière contremarche.


Vous avez des rénovations à réaliser?

Trouvez votre entrepreneur APCHQ dès maintenant!

Trouver un entrepreneur

Vous avez des rénovations à réaliser?

Trouvez votre entrepreneur APCHQ dès maintenant!

Trouver un entrepreneur