logo

Allergènes dans l’air intérieur : comment atténuer leur présence

Allergènes dans l’air intérieur : comment atténuer leur présence

Mise à jour : 25 janvier 2022

Nez qui coule, yeux qui picotent et maux de tête : êtes-vous de ceux qui sont « allergiques » à leur maison? On l’oublie souvent, mais nos espaces intérieurs sont les hôtes de nombreux allergènes qui peuvent compromettre le confort de notre foyer et diminuer notre qualité de vie. Comment peut-on contrer leurs effets indésirables? On vous propose quelques conseils.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une allergie? Il s’agit d’une réaction anormale et excessive de l’organisme qui survient lors d’une exposition à un allergène, soit un agent extérieur auquel le corps est particulièrement sensible. Bien qu’ils soient inoffensifs chez de nombreuses personnes, ces allergènes peuvent toutefois provoquer de graves réactions chez certains, telles que :

  • Des difficultés respiratoires;
  • Une congestion nasale;
  • Des éternuements;
  • Des picotements aux yeux;
  • Des larmoiements;
  • Des maux de tête;
  • De l’asthme;
  • Des irritations cutanées.


Quels sont ces allergènes ?

Si l’air extérieur est contaminé par de nombreux agents, allant du pollen aux particules chimiques, l’environnement intérieur d’une maison peut aussi rapidement favoriser le développement d’autres allergènes, comme la poussière, les poils d’animaux, les acariens et les moisissures, et concentrer leur présence. Le contact avec certains polluants domestiques peut aussi provoquer ou aggraver certaines réactions allergiques – pensons au tabac, à certains matériaux de construction, aux produits ménagers et aux parfums d’intérieur.


Contrer les effets indésirables

Comment peut-on réduire les symptômes d’allergies au quotidien ? Bien qu’il existe des traitements pharmaceutiques pour réduire les symptômes des allergies, la manière la plus efficace de les éviter ou de les contourner est de s’attaquer à la source même des allergènes. Plusieurs habitudes sont à considérer afin de mieux maîtriser votre environnement et de réduire au maximum les contacts avec les allergènes responsables des symptômes dérangeants.


Une maison propre

Un bon entretien ménager est incontournable pour s’assurer d’un environnement sain et sécuritaire pour toute la famille. Voici quelques gestes à poser afin de garantir une pureté optimale de l’air intérieur.

  • Passer l’aspirateur minimum deux fois par semaine.
  • Utiliser un aspirateur central qui expulse l’air vicié à l’extérieur de la maison.
  • Utiliser des filtres haute performance, comme les systèmes de filtration ou de double filtration HEPA, et changer régulièrement le sac de l’aspirateur.
  • Privilégier les produits d’entretien naturels aux produits chimiques.
  • Nettoyer régulièrement les textiles (draps, rideaux, tapis, etc.).
  • Brosser quotidiennement le pelage des animaux de compagnie (à l’extérieur, autant que possible) et offrez-leur un toilettage régulier.


Bien ventiler : la clé!

Équiper sa résidence d’un échangeur d’air est la meilleure façon d’y assurer une bonne ventilation et, ainsi, d’améliorer la qualité de l’air. Agissant comme un véritable poumon, cet appareil hautement performant renouvèle et purifie l’air de la maison en évacuant celui vicié à l’extérieur et en introduisant de l’air frais à l’intérieur. De plus, l’échangeur d’air permet de contrôler l’humidité ambiante qui, lorsque trop élevée, favorise les risques de réactions allergiques.


Rédigé pour : Venmar


Sources : asthme-allergies.org