logo

Comment bien choisir son revêtement de sol?

Comment bien choisir son revêtement de sol?

Mise à jour : 6 juillet 2020

Avec l’éventail de choix proposés en matière de revêtements de sol, il peut être ardu de trouver l’option adéquate pour ses besoins. Voyez un aperçu des possibilités ainsi que quelques conseils pour vous guider.

Choisir un matériau adapté à chaque pièce

Au-delà des préférences et du budget dont on dispose, un critère prévaut quand vient le temps de sélectionner un revêtement de sol : celui-ci doit s’adapter à la vocation de la pièce ainsi qu’aux contraintes de celle-ci.

  • Au sous-sol, on recommande une matière imputrescible et résistante à l’humidité en cas d’infiltration d’eau.
  • Dans la salle de bain, il est impératif que le plancher tolère bien l’eau.
  • Dans la cuisine, un revêtement résistant à l’eau, facile à nettoyer et antidérapant est un atout.
  • L’entretien est un aspect non négligeable dans les pièces très passantes (entrée, salon, cuisine), de même que dans la chambre des enfants.

Chaque matériau possède des caractéristiques qui lui sont propres. Voici un tour d’horizon de cinq revêtements de sol populaires.

1. Le bois massif

Intemporel et chaleureux, le bois injecte un cachet authentique à tous les types de décors. Il est assez coûteux, mais également très durable, ce qui en fait un bon investissement à long terme. Dans cette optique, il vaut mieux choisir un bois dur (ipé, hickory, chêne rouge ou blanc, érable, frêne, etc.), plus résistant aux chocs et à l’usure. Sa durée de vie est supérieure à l’enduit de finition qui le recouvre : un sablage est généralement nécessaire après une vingtaine d’années de service. Ce type de revêtement n’est pas un choix à privilégier avec un plancher chauffant. De plus, il est déconseillé dans les pièces humides. Si l’on tient malgré tout à installer cette matière, du bois d’ingénierie (contrecollé), composé de bois franc en surface ainsi que de plusieurs couches de contreplaqué, s’avère un meilleur choix.

2. La céramique et la porcelaine

En plus de bénéficier d’une grande longévité et d’être faciles d’entretien, ces carrelages s’offrent dans une panoplie de couleurs, de formats, de finis, et de motifs. Résistantes à l’humidité, à l’eau et aux taches, la céramique et la porcelaine conviennent bien aux pièces très fréquentées ainsi qu’au sous-sol, à la cuisine et à la salle de bain. Il s’agit de surfaces froides pour les pieds, certes, mais compatibles avec l’installation d’un plancher chauffant. Attention à la céramique : elle est susceptible de se briser si on y échappe un objet lourd. En revanche, une tuile brisée peut facilement être remplacée, d’où l’avantage de prévoir l’achat de quelques tuiles supplémentaires. Différents grades de résistance sont proposés selon l’utilisation qui lui est réservée.

3. Le stratifié

Le stratifié se compose de fibres de bois compressées à haute densité. Il est économique et se pose facilement sur tous les types de surfaces. Plusieurs choix de formats et de finis (imitation bois, pierre ou béton) sont offerts. On ne le recommande toutefois pas dans la salle de bain : il risque d’être irrécupérable en cas de dégât d’eau, et il se répare mal. Notez que ce type de revêtement n’est ni durable ni recyclable.

4. Le vinyle

En raison de sa grande résistance à l’humidité ainsi qu’aux chocs, le vinyle (fabriqué à partir de matières plastiques) fait bon ménage avec toutes les pièces de la maison, incluant le sous-sol et la salle de bain. En prime, ce revêtement est facile à installer, à entretenir et à réparer. Il s’agit d’une option pratique pour reproduire l’apparence du bois ou de la pierre à petit prix ou pour dissimuler une céramique démodée, par exemple. De nombreuses déclinaisons sont offertes (lattes, carreaux, rouleaux, etc.). Par contre, le vinyle est polluant et difficile à recycler.

5. Le tapis

Relayé aux oubliettes pendant quelques années, le tapis effectue un retour en force, en particulier les modèles en fibres naturelles (jonc de mer, sisal, coco, etc.). En plus de procurer un confort accru aux pieds, il atténue le bruit. On déconseille d’installer du tapis dans la salle de bain, dans la cuisine ou dans les sous-sols humides. Bien que son installation doive être assurée par des professionnels, son coût demeure abordable.

Revêtement de sol écolo : un plus!
Le souci de réduire son empreinte écologique est un critère de plus en plus recherché en rénovation. Dans cette optique, on recommande de privilégier les revêtements de sol locaux, renouvelables, recyclés ou recyclables ainsi que ceux certifiés FSC (sceau garantissant une gestion écologique des forêts). Pensons notamment au bois, au bambou, au liège, au marmoléum (version écolo du linoléum) et aux tapis en fibres naturelles. Toujours dans le même esprit, on conseille d’éviter les matériaux ou produits de finition qui renferment des composés organiques volatils (COV) ou qui nécessitent l’usage de colles toxiques. En plus du choix de matériaux écolos, découvrez d’autres grandes tendances à adopter en 2020!

Plancher flottant 
Contrairement à une croyance assez répandue, le plancher flottant ne réfère pas à un matériau, mais plutôt à un type d’installation. Par exemple, un revêtement de plancher peut-être fixé mécaniquement (bois massif, bois d’ingénierie, tapis), collé (céramique, prélart, bois d’ingénierie, TVA) ou flottant (stratifié, bois d’ingénierie, vinyle), c’est-à-dire qu’il n’est ni cloué ni collé directement au plancher.

Poser un plancher soi-même, est-ce une bonne idée?

Certains revêtements de sol sont faciles à poser sans l’aide d’un professionnel, mais attention : une pose mal exécutée pourrait finir par vous coûter cher si le revêtement doit être prématurément remplacé en raison d’une installation déficiente. C’est un pensez-y-bien! De plus, certains matériaux requièrent une expertise en raison de leur complexité d’installation. Par ailleurs, un professionnel pourra dresser l’état des lieux et vous orienter vers une option adaptée à vos besoins. En quête d’une main-d’œuvre qualifiée à qui confier l’installation de votre plancher? Consultez le répertoire des entrepreneurs membres de l’APCHQ afin de trouver chaussure à votre pied!


Vous avez des rénovations à réaliser?

Trouvez votre entrepreneur APCHQ dès maintenant!

Trouver un entrepreneur

Vous avez des rénovations à réaliser?

Trouvez votre entrepreneur APCHQ dès maintenant!

Trouver un entrepreneur